Manchots royaux, Chili

Les manchots royaux de la Terre de Feu

Ce qui nous a le plus motivé à venir jusqu’à Punta Arenas, c’est la possibilité d’y voir des manchots royaux !

Une fois arrivés à Punta Arenas, nous avons le choix de voir soit les derniers manchots de Magellan présents à la Isla Magdalena (ceux qui n’ont pas encore migrés), soit de faire une excursion plus longue pour voir des manchots royaux (qui eux sont là toute l’année).
Notre choix se porte sur les manchots royaux, les deuxièmes plus grands manchots du monde ! Pour cela, c’est une longue excursion d’une journée entière que nous réservons.

Nous partons le lendemain de bonne heure avec un minibus qui vient nous chercher à notre auberge de jeunesse. A son bord, d’autres touristes qui seront nos compagnons de visite de la journée. Nous partons directement au ferry afin de traverser le détroit de Magellan et nous rendre dans la ville de Porvenir.
Lors de la traversée il fait assez froid dehors, mais il est possible de voir entre autres des dauphins. Nous nous rendons donc sur le pont malgré le froid et c’est Céline qui a la chance d’apercevoir un dauphin. Les dauphins ici, ont la particularité d’être noir et blanc !

Terre de Feu, Chili

Tierra del Fuego

Notre tour comprend aussi une visite de la Tierra del Fuego (Terre de Feu), qui est le bout de terre le plus au sud du Chili et de l’Argentine. Le point le plus au sud avant l’Antarctique !
Une fois arrivés dans la ville de Porvenir, nous nous rendons dans un musée, en compagnie de notre guide de la journée. Nous en apprenons beaucoup sur les anciens habitants de la Terre de Feu, les Selknam, qui ont été exterminés de manière atroce par des colons.
Il y a ensuite un stop pour déjeuner dans un restaurant. Nous mangeons pour notre part nos sandwichs préparés la veille. En reprenant la route nous voyons des petits renards avant d’arriver dans la réserve naturelle des manchots royaux.

Réserve naturelle des manchots royaux

La visite commence avec un petit point explicatif sur les manchots royaux qui peuvent mesurer près de un mètre ! C’est ensuite parti pour la partie observation.
Pour cela, des points d’observations en bois sont installés à deux endroits. Les installations en bois nous permettent également de nous protéger du vent violent et froid qui souffle.
Les manchots sont situés assez loin et ne bougent pas beaucoup. Il faut avouer que nous sommes un peu déçus de leur inactivité même s’il est très intéressant d’observer ces grands manchots. Surtout que l’on peu aussi voir des manchots plus jeunes, qui eux sont tout marron ! Étonnant de s’imaginer qu’ils vont devenir noir et blanc plus tard.
Le guide nous prête ses jumelles et nous aide même à prendre des photos avec les jumelles. Malgré cela, nous ne restons vraiment pas longtemps à cause du froid qui nous frigorifie tous.

Pour la suite du trajet, nous faisons un grand tour avec d’autres arrêts que nous n’avons pas trouvé très intéressants.

Nous repartons déjà le lendemain, pressés par l’avion qui nous attend à Ushuaïa dans cinq jours. Direction donc l’Argentine ! Punta Arenas est notre dernier arrêt au Chili que nous sommes tristes de quitter.

Nos infos :

🚌 Se déplacer

  • De Punta Arenas à Ushuaïa : 35 000CLP/pers. (47,5€) le trajet en bus.

🎒 Activités

  • Tour en Terre de Feu : 12 000CLP/pers. (16,2€).