Alter do Chao, Brésil

Alter do Chão depuis Santarém

Première halte au milieu de l’Amazonie au port de Santarém, direction Alter do Chão !

Nous arrivons à Santarém à 06h du matin. Le temps de ranger notre hamac, nos affaires et le jour est levé. C’est la première fois que nous arrivons livrés à nous même quelque part. Nous sortons du bateau avec notre gros sac sur le dos et partons à l’aveugle en ville où il n’y a en fait pas grand chose à voir. Nous n’avons de toute façon pas vraiment prévu de passer du temps à Santarém mais plutôt de nous rendre à Alter do Chão, sur le conseil de plusieurs personnes rencontrées depuis notre arrivée au Brésil.
Nous montons donc dans un bus dans cette direction. A bord se trouvent des familles avec maillots de bain et lunettes de soleil. Hé oui, nous nous dirigeons vers LA station balnéaire d’Amazonie.

Après une heure de trajet, nous cherchons une auberge sous un soleil de plomb, puis une fois installés, nous partons découvrir Alter do Chão, dont le paysage principale est une grande plage de sable blanc, une presque île, un lagon et plein de paillotes où manger et boire un verre.
Nous n’avons jamais vu autant d’étrangers depuis notre départ, que dans cette petite ville perdue en plein milieu de l’Amazonie. La ville, est un mélange d’ambiance vacances et hippie/baba cool. Des prix élevés, des souvenirs, des bars et restaurants partout mais aussi une ambiance super cool et des brésiliens avec des dreds dans des combis Volkswagen avec un air un peu ailleurs…

Nous décidons de nous installer sur la place principale, la place du 7 septembre, pour déjeuner et entendons alors un gros boum juste à côté. Quelque chose vient de tomber de l’arbre à côté de nous. Il s’agit en fait d’un iguane qui a décidé qu’il était temps de changer d’arbre. Et dire que nous en avons cherché partout en Guyane !
Nous cherchons un peu et nous rendons compte qu’il y en a deux autres sur cette même place. Vraiment très impressionnant comme créature !

Le soir nous nous rendons à côté de notre hôtel où se déroule le « Festa do Çairé », un petit festival avec des scènes de musique locale, des gens qui dansent et des stands de nourriture un peu partout. Plutôt sympa d’assister à ça un peu par hasard.

Le lendemain matin, nous profitons d’un petit-déjeuner préparé par notre hôte, qui est une dame vraiment très gentille. Elle s’installe avec nous pour discuter : un petit mot d’anglais par ci, un petit mot de français par là, un peu plus de portugais et le tour est joué, nous arrivons à avoir notre première « grande » discussion de quelques phrases et c’est plutôt cool !

Nous partons ensuite pour une petite marche vers le mont Atufa, que nous avons repéré la veille sur une carte de la place principale. Pour nous y rendre, nous rejoignons la presqu’île à pied, en ayant de l’eau jusque la taille. Puis en longeant l’Amazone sur le flanc de gauche, on trouve l’entrée du sentier. Après une quinzaine de minutes de marche à travers la forêt, nous entamons l’ascension qui est assez raide ! Mais une fois au sommet, c’est une superbe récompense d’avoir une vue à 360 degrés sur l’Amazonie, le Lago Verde et Alter do Chão.

Il est midi, il doit faire près de 40 degrés et nous sommes trempés par l’effort fourni par la montée. Une fois redescendus nous en profitons pour faire une pause baignade dans le lagon avant de regagner notre auberge.
Il est déjà temps de rentrer vers Santerém où nous prenons un hôtel à côté du port car nous embarquons le lendemain pour un trajet de 48h en direction de Manaus !

Nos infos :

🚌 Se déplacer

  • En bus : Pour se rendre à Alter do Chão, prendre le bus à Santerém sur l’Avenue Rui Barbosa (la destination Alter do Chão est précisée sur l’avant du bus).
    Prix du trajet : 3,75R$ (1€)
    Durée : 1h

🎒 Visiter

  • Mont Atufa : Pour s’y rendre, aller sur la presque île et se rendre au bout de celle-ci. Sur le côté gauche se trouve le chemin.
    Depuis le commencement du chemin, il faut une demie heure pour arriver en haut.

🛏 Dormir

  • Alter do Chão : Hostel Caju. Petite auberge charmante et hôte adorable. 50R$/personne (12,8€) en lit simple, petit déjeuné inclus.
  • Santarém : Hotel Porto bello. 100R$ (25,5€) la chambre double avec salle de bain. Son unique avantage est la proximité avec le port.

Trajet en bateau de Santarém à Manaus

Il y a plusieurs ports à Santarém. Pour effectuer la traversée vers Manaus, il faut se rendre au port qui se situe à l’ouest, sur la jetée.
Cette fois ci le trajet dure 48h.

Nous embarquons donc à bord du « São Batolomeu IV », le grand frère de notre bateau précédent. Il est en effet beaucoup plus grand, le premier étage est fermé par des fenêtres mais cet étage est déjà bien occupés par les hamacs donc nous décidons d’aller au deuxième étage où nous auront plus de place.
Au premier étage se trouve également une grande salle pour manger. Au troisième étage, c’est une terrasse avec un bar pour acheter des boissons et snacks et écouter en boucle le concert d’un chanteur sans doute connu, qui passe sur une télé.
Sur ce bateau, une annonce au haut parleur nous indique lorsque le repas est prêt et que l’on peut aller manger. Contrairement à notre précédent trajet, la nourriture n’est pas incluse dans le prix du billet, cette fois si c’est un petit buffet (avec les habituels pâtes, riz, haricots, viande…) et le prix dépend du poids de l’assiette.

Cette fois-ci le trajet est long. Très long. L’aspect découverte est passé, le paysage reste sensiblement le même et rester allonger sur son hamac toute la journée est un peu lassant. Alors certes, nous avons le temps de faire des siestes, de lire, d’écrire les articles du blog que nous nous pas encore mis en ligne, d’observer ses compagnons de hamacs mais les journées sont tout de même vraiment longues. Nous sommes donc bien heureux lorsque le bateau arrive avec 3h d’avance !

Touti en Amazonie

Et nous n’oublions pas Touti qui découvre aussi l’Amazonie !

Nos infos :

  • Acheter son billet : Directement au port dans une des boutiques qui se trouvent devant.
  • Temps de trajet : 48h
  • Coût du billet : 130R$ (33€)
  • Manger : Attention la nourriture n’est pas incluse pour ce trajet. Il y a un buffet à bord que l’on paye au poids de l’assiette. Compter environ 15R$ (3,8€) pour une bonne assiette. Le petit déjeuné coute 5R$ (1,3€).