Salta, Argentine

Salta, un désert coloré

La province de Salta est un arrêt idéal pour profiter des paysages de désert de terre colorées d’Argentine.

Dans la province de Salta, il est possible de faire deux boucles. La boucle du Nord et la boucle du Sud. Le plus pratique est de louer une voiture dans la ville de Salta (oui elle a le même nom que la province).
Étant donné que nous arrivons du nord, nous préférons en profiter pour faire de petites étapes en bus et essayer de nous débrouiller comme ça pour faire la boucle du nord, en descendant vers la ville de Salta.

Mais avant cela, nous passons la frontière depuis la Bolivie à La Quiaca. Après deux heures de route depuis Tupiza et un taxi partagé, nous arrivons enfin à la frontière, où tout se passe très rapidement. Nous donnons notre passeport côté bolivien, à un agent qui se trouve dans une sorte de préfabriqué et celui-ci nous tamponne le passeport pour l’entrée en Argentine, en nous expliquant qu’il n’y a pas besoin de tampon de sortie pour la Bolivie. Il faut ensuite marcher un bon moment pour arriver à l’endroit où l’on réserve les bus côté Argentine. Pour nous ça sera direction : Humahuaca.

La boucle du Nord en bus 🚌

Humahuaca

Nous commençons donc cette boucle, qui n’en est pas une pour nous, dans la ville de Humahuaca.
A notre arrivée, la ville est animée car nous sommes début février, ce qui annonce l’ouverture du carnaval ! Ce n’est donc pas encore le carnaval mais son introduction. Les habitants défilent dans la rue en costume avec leur tambour. Il y a aussi des processions religieuses qui débutent et terminent à l’église, après avoir défilé autour de la place principale. Une animation qui met une bonne ambiance dans la ville !

Chandeleur

Fait important : Nous avons célébré la Chandeleur en faisant une quarantaine de crêpes, à cause d’une poêle trop petite. Une lonnnngue soirée en cuisine donc ! Mais ça en valait la peine 😊 !

Hornocal

Après la montagne de sept couleurs de Cusco, nous partons cette fois découvrir l’Hornocal, une montagne aux quatorze couleurs !
Pour cela il suffit de trouver un chauffeur de 4×4 sur la place principale. Celui-ci cherche alors deux autres personnes sinon ça n’est pas rentable pour lui. Notre chauffeur trouve finalement un groupe de quatre personnes. Nous voyageons donc à l’arrière de son pickup pour laisser les quatre personnes à l’intérieur du véhicule. Heureusement pour nous, il n’a pas plu pendant le trajet !

Salta, Argentine

Le trajet est un peu mouvementé mais nous arrivons bien au mirador de l’Hornocal. Le chauffeur nous conseille de profiter de la vue depuis le mirador et de ne pas descendre car la montée au retour sera trop difficile.
En effet, nous sommes ici à 4350 mètres d’altitude donc même si la montée n’est pas longue, elle peut couper le souffle. Mais après avoir passé un mois et demi à plus de 3000 mètres d’altitude au Pérou et en Bolivie, c’est une ballade de santé pour nous 😎 !
Nous descendons donc et franchement, ça vaut le coup, la vue sur cette magnifique montagne colorée, est quand même plus belle d’en bas !

Salta, Argentine

La Quebrada de las señoritas

De la gare routière, il faut prendre un bus qui va vers le sud et qui passe par le village de Uquia. C’est ici qu’il faut descendre pour aller voir la quebrada (qui signifie « gorge »).
La promenade n’est pas difficile, elle dure moins de deux heures aller-retour et est plutôt bien tracée, avec des petits rubans rouges accrochés à des branches. Nous nous baladons dans un décor rouge, très rouge et entourés de cactus ! C’est vraiment magnifique ! La parcours se termine dans la gorge, où il y aussi des couleurs blanches et marron. D’ici, la vue est superbe ! Ce qui clôture en beauté cette promenade (bon il faut quand même faire demi tour pour rentrer après 😊).

Purmamarca et les Salinas Grandes

Nouvelle étape : Tilcara, une petite ville où nous ne faisons que dormir pour visiter les alentours.
Nous partons en fait visiter Purmamarca, un village très touristique où se trouve le Cerro de los Siete Colores qui est une montagne avec « seulement » sept couleurs cette fois. On peut également y acheter des souvenirs sur la place principale où des vendeurs y ont installé leurs stands tout autour.

Purmamarca est aussi un point de départ pour visiter les Salinas Grandes, un désert de sel. Oui oui on vient d’en visiter un en Bolivie mais nous sommes curieux de visiter un désert de sel sec et avec du beau temps, alors c’est l’occasion !
Pour cela, nous prenons un minibus, le seul qui propose de partir là bas et qui en profite pour proposer un prix indécent pour s’y rendre. Mais bon pas le choix.
Nous faisons deux arrêts sur la route pour prendre des photos pas très intéressantes. Puis il est enfin temps de faire une pause photo dans le désert de sel. Côté sec pour commencer, puis côté humide ensuite.
C’est moins impressionnant que le Salar d’Uyuni mais nous sommes tout de même contents 🙂.

Un arrêt à Salta

Après cela, en route pour la grande ville de la région : Salta ! Salta est une jolie ville où il est agréable de se promener, bien qu’elle soit très active.
Nous en profitons pour réserver une voiture pour la suite de l’aventure. En faisant le tour des agences, nous tombons sur Patrick, un français passionné par la région. Malheureusement, nous trouvons une voiture à un prix plus avantageux chez un concurrent. Nous retournons tout de même le voir pour essayer de négocier mais en vain. Il nous donne quand même de super conseils pour la visite de cette boucle (vous penserez peut-être que l’on aurait du louer la voiture à Patrick mais la location pour les trois jours vaut près de 100€. La différence de prix avec un tel montant était assez importante pour des tourdumondistes comme nous.) !

La boucle du Sud en voiture 🚗

La boucle dure trois jours, avec des arrêts dans les villes de Cachi et Cafayate pour dormir. Sur conseil de Patrick, nous commençons la boucle par l’ouest et de bon matin, pour bien profiter des couleurs des paysages !

Salta, Argentine

En route !

Jour 1 : de Salta à Cachi

Les paysages sont d’abord verts et rouges puis deviennent plus arides et désertiques. Nous passons devant des étendues de cactus, ainsi que devant des montagnes colorées. Tout est absolument magnifique !
Nous guettons en même temps les panneaux car Patrick nous a dit de tourner au panneau indiquant « Seclantas » et de nous arrêter au kilomètre 43, pour profiter du paysage avant de faire demi tour. Cette route permet en fait de traverser le Parc National Los Cardones
La route est rocailleuse et poussiéreuse mais le paysage est absolument splendide ! A tel point que l’on se demande sans arrêt comment est-ce que ça pourra être plus beau au kilomètre 43. Les paysages changent constamment et franchement, nous en prenons plein les yeux pendant ce trajet. Et effectivement la vue finale est vraiment belle ! Du coup merci Patrick pour ce super tuyau 😊.
Nous poursuivons ensuite la route jusqu’au village de Cachi, où nous passons la nuit. C’est ici que nous faisons la connaissance d’un couple français : Mélodie et Romain, avec qui nous nous échangeons quelques bon plans.

Jour 2 : de Cachi à Cafayate

Les paysages sont aujourd’hui complètement différents mais tout aussi beaux. La route est quant à elle plus difficile à cause de ses cailloux et ses trous d’eau au milieu de la route, que l’on voit à la dernière minute. Des images valent mieux que des mots donc nous vous laissons voir ça de vous même.

Salta, Argentine

Et comme nous terminons la route tôt aujourd’hui, quoi de mieux qu’un apéro saucisson (oui oui, on en trouve en Argentine !!) accompagné d’une bonne bière du coin ?!

Jour 3 : de Cafayate à Salta

Aujourd’hui, nous reprenons la route pour terminer cette boucle. Les paysages sont encore différents mais toujours aussi beaux. Ce trajet semble par contre beaucoup plus touristique, que ceux des deux jours précédents. Nous profitons des paysages depuis la voiture, en marquant moins d’arrêts que les jours précédents.

Une soirée spéciale à Salta 🎉

Une fois arrivés à Salta, ce gentleman de Théo conduit directement vers un superbe appart-hôtel qu’il a réservé pour l’anniversaire de Céline (nous ne divulguerons pas son âge car ça commence à devenir un sujet sensible). Appartement juste pour nous avec spa et petit-déjeuner au lit, le grand luxe !!

Nous passons ensuite la soirée dans un restaurant que nous ont recommandé Mélodie et Romain, La Casona del Molino.
Le concept est plutôt cool : des tables partout dans une grande demeure toute en longueur, avec plein de pièces et un grand jardin. Et des gens qui viennent avec leur guitare et s’installent au quatre coins du restaurant, pour y mettre de l’ambiance en chantant. Côté nourriture, on est dans la spécialité de l’Argentine avec des parrillas, c’est à dire des grillades.
Nous nous faisons plaisir en prenant chacun un « bife de chorizo », une grosse pièce de bœuf plutôt réputée. Et qu’est-ce que c’est cool de manger de la bonne viande après tout ce temps (désolée amis végétariens) ! Nous nous régalons et passons une superbe soirée 😊.

Salta, Argentine

Bife de Chorizo

Le carnaval à San Pedro de Jujuy 💃

Bien que les visites soient terminées dans la région, nous faisons un dernier arrêt à San Pedro de Jujuy. C’est ici que nous profitons du carnaval qui a enfin commencé ! Nous y retrouvons Mélodie et Romain, qui sont hébergés chez des argentins qu’ils ont rencontrés plus tôt. Nous passons donc une super soirée de carnaval avec eux et toute la famille de leurs nouveaux amis argentins. Au programme : regarder le défilé haut en couleurs qui passe dans la rue et asperger tout le monde de mousse et de talc !
Nous en profitons pour goûter l’alcool préféré des argentins : le « Fernet Branca », un alcool qui a un goût de plante et qui se boit communément ici, avec du Coca-Cola. D’ailleurs ici aussi, les jeunes boivent aussi leur vin avec du Coca-Cola…
Nous nous sommes vraiment bien amusés pour ce carnaval et recommandons vivement un passage dans une des villes de la région pour assister à cela !

Nous terminons notre séjour en prenant un bus de nuit à San Salvador de Jujuy qui doit passer à 02:45 du matin (il passera finalement à 04h30)… Un sacré trajet qui nous attend pour nous rendre au Chili, à San Pedro de Atacama !

Touti nous suit toujours dans nos aventures !

Nos infos :

⚠️ Le cour de la monnaie en Argentine fluctue énormément. La conversion des prix ci-dessous sera donc potentiellement très différente du taux actuel.

🚌 Se déplacer

  • De La Quiaca à Humahuaca : 2h de trajet, 160ARS/pers. (7,1€).
  • De Humahuaca à Uquia : 15min de trajet, 15ARS/pers. (0,6€).
  • De Humahuaca à Tilcara : 1h de trajet, 45ARS/pers. (1€).
  • De Tilcara à Purmamarca : 30min de trajet, 20ARS/pers. (0,85€).
  • De Tilcara à Salta : 4h30 de trajet, avec un changement à San Salvador de Jujuy 90/pers. (3,9€) + 215ARS/pers. (8,85€).
  • De Salta à San Pedro de Jujuy : 2h de trajet, 215ARS/pers. (8,8€).
  • De San Pedro de Jujuy à San Salvador de Jujuy : 1h de trajet, 60ARS/pers. (2,6€).
  • De San Salvador de Jujuy à San Pedro de Atacama (Chili) : 9h de trajet, 1800ARS/pers. (73,35€).

🎒 Activités

  • Hornocal : 200ARS/pers. (8,7€) le trajet en Pick-Up (négocié 150ARS/pers. (6,5€) car nous étions sur la plage arrière) + 10ARS/pers. (0,4€) l’entrée à la communauté qui vit aux alentours de la montagne.
  • Salinas Grande : 300ARS/pers. (13€) en collectivo (nous avons négocié le retour à Tilcara compris dans le prix).
  • Boucle du sud de Salta en voiture : 2100ARS (91€) la voiture (chevrolet) pour 3 jours + 100ARS (4,3€) de frais de lavage que nous avons directement payé à l’agence car nous n’avons pas trouvé moins cher en ville. L’avantage étant que comme nous avons rendu la voiture sale, il n’y a pas eu de vérification d’état de la voiture et aux vues des routes graveleuses, ce n’est pas plus mal…