Chutes d'Iguazu

Les chutes d’Iguazú

Les chutes d’Iguazú sont un ensemble de cascades, situées à la frontière entre l’Argentine et le Brésil.

Après une journée à Buenos Aires, nous montons dans un avion, direction la frontière brésilienne ! C’est ici que se trouvent les célèbres chutes d’Iguazú. C’est un sacré contraste de se retrouver avec une végétation et une chaleur tropicale ! Ça nous rappelle le début de notre tour du monde en Guyane.

Nous pensions nous rendre directement au Brésil pour visiter les chutes de ce côté le jour même mais c’était sans compter sur le retard de notre avion. Après avoir pris une navette depuis l’aéroport, nous arrivons au terminal de bus de la ville de Puerto Iguazú. Ici, on nous informe que le dernier bus part à 14h30. Nous l’avons donc loupé de quelques minutes seulement. Tant pis, ça sera repos et glaces pour aujourd’hui !

Les chutes du côté Argentine

Le lendemain, nous partons de bonne heure pour nous rendre au parc côté Argentine. Le bus se prend au terminal et il à l’air d’y en avoir assez fréquemment. Le trajet dure une petite demie-heure.
Une fois arrivés, nous payons l’entrée et entrons dans le parc. A l’intérieur plusieurs sentiers et même un petit train, si on ne veut pas trop marcher. Ça ressemble à un parc d’attraction !

Circuito Inferior

Nous commençons par visiter le parc en empruntant le sentier du bas. Celui-ci est en fait une longue installation en bois, menant à différents points de vue. Il ne faut pas longtemps avant de découvrir les célèbres chutes d’Iguazú et se rendre compte à quel point elles sont incroyables !

Les vues sur les chutes sont toutes magnifiques et il y a sur le sentier, d’autres petites cascades à voir, ainsi que la présence de coatis. Ce sont de petits animaux marron/gris avec une longue queue rayée, que nous avions déjà découvert en Amazonie ! En tout cas, ces petits animaux mignons, il faut le reconnaître, distraient bien les touristes !

Coatie, Chutes d'Iguazu

Lorsque nous sommes sur ce sentier, nous en profitons pour chercher le chemin permettant de se rendre sur l’île San Martín mais l’accès à celle-ci est fermé, à cause d’un débit trop important d’eau en ce moment.

Circuito Superior

Les vues de ce sentier sont bien différentes. Les chutes tombent en effet sur deux parties, nous découvrons donc ici la partie supérieure des cascades. Le chemin offre d’abord une vue d’ensemble des chutes. C’est un peu moins impressionnant mais tout aussi beau ! Nous continuons ensuite en nous rendant au dessus des cascades, ce qui permet par moment d’avoir des points de vue directs sur les endroits où l’eau se jette dans le vide !

Chutes d'Iguazu

Vue d’ensemble des cascades supérieures.

Chutes d'Iguazu

Vue de côté des cascades supérieures.

Garganta del Diablo

Le dernier point à aller voir est le plus éloigné dans le parc, nous nous y rendons donc en train.
Ce sentier est différent des autres car ici, nous marchons sur une longue passerelle au dessus de l’eau, avant d’arriver au point d’intérêt. Sur place c’est noir de monde, difficile de se faire une place mais une fois que l’on a une vue sur les gorges, c’est un incroyable spectacle qui s’offre à nous ! Nous prenons alors conscience de la puissance de l’eau tombant dans le vide, c’est époustouflant !

Notre tour du côté argentin se termine ici puisque les autres petits sentiers sont fermés. Ça nous fait rentrer bien plus tôt que nous ne le pensions mais nous ne sommes jamais contre un peu de repos supplémentaire 😊.

Les chutes du côté Brésil

Notre avion pour retourner à Buenos Aires est aujourd’hui mais apparement la visite des chutes d’Iguazu du côté brésilien prend environ 2h. Cela nous laisse largement assez de temps avant notre vol de 15h30.
Nous retournons donc au terminal de bus de bon matin et prenons un bus qui va directement au parc national brésilien. Pendant le trajet, il nous faut descendre à la frontière pour faire nos tampons de sortie et entrée de territoire sur le passeport. Le trajet est encore rapide cette fois aussi.

L’ensemble des chutes

Une fois dans le parc, nous trouvons que c’est un peu moins touristique de ce côté. Ici, pas de petit train mais un grand bus qui se prend selon le créneau horaire qui nous a été attribué.
Après quelques minutes de bus, nous descendons pour découvrir le premier point de vue. Nous découvrons alors les chutes se trouvant en Argentine mais depuis le Brésil. La vue est plus lointaine mais reste tout aussi belle puisqu’elle permet de se rendre compte de la superficie sur laquelle s’étendent les chutes d’Iguazú.
Le chemin continue ensuite avec d’autres points de vue tout du long, nous faisant découvrir des aspects des chutes que nous n’avions pas du tout vus la veille.

Garganta do Diabo

Nous finissons ensuite par arriver au niveau de la gorge du Diable que nous avons vu d’en haut la veille. Ce point de vue est carrément dingue puisqu’il permet de s’approcher de la chute par le bas. Nous sommes un peu éclaboussés mais le spectacle est grandiose ! En continuant sur la passerelle, nous sommes entourées par les chutes, tout en surplombant une jetée d’eau.


Le circuit se termine pour finir, sur une passerelle qui nous mène tout prêt d’une chute de la gorge, sur le côté. Nous nous rendons encore une fois compte de la puissance de l’eau qui tombe. C’est bruyant et toujours aussi impressionnant ! Pas de doute, pour nous la gorge est beaucoup plus spectaculaire du côté brésilien.

Chutes d'Iguazu

Nous avions lu que les chutes étaient moins belles du côté brésilien et bien nous ne sommes pas du tout d’accord. Les deux côtés se complètent et sont tous deux magnifiques, de par les vues bien différentes qu’ils offrent.

Les animaux d’Iguazu

Nous ne les avons pas tous vus mais il y a aussi beaucoup d’animaux dans les deux parcs nationaux d’Iguazu !


⚠️ Attention aux coaties du côté brésilien. Ils semblent plus agressifs ici puisque nous les avons vu déchirer les sacs plastiques des touristes avec leur griffes, pour voler la nourriture qui s’y trouvait. Ils n’hésitent pas aussi à arracher des mains des petits garçons, leur paquet de chips pour leur voler… Oui oui, nous les avons vu faire.

Chutes d'Iguazu

Touti en a profité pour faire la visite avec nous, maintenant qu’il fait plus chaud !

Nos infos :

⚠️ Le cour de la monnaie en Argentine fluctue énormément. La conversion des prix ci-dessous sera donc potentiellement très différente du taux actuel.

🚌 Se déplacer

  • De Buenos Aires à Puerto Iguazú : 2 800ARS/pers. (117€) le trajet aller-retour en avion avec la compagnie Andes Líneas Aéreas, sans bagage en soute (nous avons laissé les nôtres dans notre auberge à Buenos Aires). Le vol dure 1h45. Billets d’avion réservés deux mois en avance. Le trajet en bus coûte environ le même prix et le trajet dure 18h mais il n’y a pas besoin de réserver en avance.
  • De l’aéroport à Puerto Iguazú : 150ARS/pers. (19,3€) la navette qui vous dépose à votre hôtel. Ils vous donnent leur numéro de téléphone pour réserver le retour.
  • De Puerto Iguazú au parc national argentin : 170ARS/pers. (7,3€) le trajet en bus aller-retour.
  • De Puerto Iguazú au parc national brésilien : 80ARS/pers. (3,5€) le trajet en bus aller-retour.

🛏 Dormir

  • Lola : 500ARS/nuit. (21,7€) la chambre double. Guesthouse située juste à côté de l’auberge de jeunesse Peter Pan. C’est le moins cher que nous ayons trouvé sur place. Tenu par une petite dame très gentille qui nous a laissé utiliser sa cuisine sans problème.

🎒 Activités