El Chalten, Argentine

Des randonnées à El Chalten

El Chalten est une ville réputée pour les randonnées que l’on peut y faire et pour sa célèbre montagne : le Fitz Roy. Toutes les randonnées sont accessibles à pied depuis la ville et sont gratuites !

Nous arrivons à El Chalten à 6h du matin, après un trajet en bus de nuit. Il fait toujours nuit lorsque nous arrivons et bien froid aussi. En avançant dans la ville à la recherche d’une auberge de jeunesse ouverte, nous en trouvons une avec de la lumière et avec un panneau indiquant « abierto » (ouvert). Personne ne répond mais tant pis, il y a un endroit où s’assoir et nous sommes au chaud. Nous attendons donc une heure décente pour que quelqu’un vienne nous accueillir. Cette attente va en fait durer jusqu’à 10h du matin ! C’est en voyant la moitié de l’auberge défiler devant nous, à l’exception du propriétaire que nous abandonnons. Nous trouvons rapidement une autre auberge à un prix plus que convenable pour la région.
C’est ensuite parti pour une belle journée de repos ! Car après avoir passé deux nuits en bateau, trois nuits en tente et une nuit en bus, nous sommes complètement lessivés.

Randonnée Laguna de Los Tres (Fitz Roy)

Nous nous réveillons le lendemain, bien reposés et prêts pour une journée de randonnée ! C’est donc parti par la randonnée qui nous mènera au célèbre Fitz Roy. Une longue journée de marche qui nous attend, avec 11km pour atteindre le sommet (donc 22km aller-retour 😊).

Le chemin s’articule en plusieurs parties. Ça monte tout d’abord jusqu’à un panneau qui permet de choisir deux chemins différents : celui qui va vers la lagune Capri et celui qui va vers un mirador. Nous choisissons pour notre part de prendre vers la lagune. Le reste du chemin est plat et le paysage très beau, surtout avec le début de l’automne qui rend le paysage rouge-orangé par endroit. Il y a même une vue sur un glacier au loin ! Nous apprécions beaucoup la randonnée malgré le vent froid et les nuages présents sur le Fitz Roy, que nous devinons sous ce brouillard.

Le dernier kilomètre est le plus difficile car il y a 400 mètres de dénivelé positif à gravir. Et c’est là que ça se complique pour nous. Le vent froid devient glacial et des petits grêlons se mettent à tomber, nous fouettant le visage avec la force du vent et rendant l’ascension encore plus dure. Après une heure de montée, nous arrivons devant la Laguna de Los Tres, qui marque la fin du sentier.
Devant nous apparait alors une lagune bleue turquoise, ressemblant beaucoup à celle du Cerro Castillo. Nous n’apprécions malheureusement pas sa pleine beauté car les nuages gris la rende bien triste. Quant au Fitz Roy et bien… Il est complètement caché par les nuages, impossible donc de le voir. Nous restons un peu, cherchons un endroit à l’abri du vent mais celui-ci semble venir de tous les côtés… Nous finissons par capituler et rebroussons chemin, déçus.

El Chalten, Argentine

La descente du dernier tronçon est aussi déplaisante que la montée, le vent et la grêle n’aidant en rien. Sur le chemin du retour, nous espérons que le temps se découvre mais il n’en est rien. Nous repartons donc bredouille dans le sens inverse, en passant cette fois par le mirador qui n’offre pas la vue promise.
La seule distraction est la présence d’un « Woody Woodpecker » qui s’appelle dans cette partie du monde un Pic de Magellan. Nous le repérons au bruit qu’il fait en faisant un trou dans le tronc d’un arbre.

Cette journée de marche est relativement difficile, surtout à cause du dernier kilomètre vraiment intense, mais dans d’autres conditions météorologiques, ça doit peut-être changer la donne.

Randonnée Lomo del Pliegue Tumbado

Le lendemain, nous prenons notre temps car nous ne savons pas trop ce que nous voulons faire, la météo de la veille nous ayant un peu démotivé. Nous décidons de ne pas baisser les bras, surtout que le temps a l’air de s’être amélioré (si l’on met de côté le zéro degré). C’est donc vers 11h que nous partons pour la randonnée « Lomo del Pliegue Tumbado ». A l’arrivée, celle-ci offre une vue sur le Fitz Roy et le Cerro Torre (le deuxième mont connu ici).

Encore une jolie randonnée, surtout avec les teintes automnales présentes un peu partout. Ça monte progressivement tout du long mais ce n’est pas difficile. De plus, aujourd’hui le temps est agréable car il n’y pas de vent. Pourtant, encore une fois les nuages gris sont présents, là où nous nous dirigeons.

Après trois heures de marche sur les quatre prévues, nous arrivons sur une plaine venteuse, en montée. C’est à ce moment que nous décidons qu’il est temps de rebrousser chemin car nous voyons bien que les monts que l’on devrait déjà apercevoir sont complètement recouverts par les nuages et nous ne voulons pas ressentir la même déception que la veille, en nous démenant pour pas grand chose. Le retour est bien plus facile et nous sommes de retour à El Chalten avant 16h, parfait pour prendre le goûter !

Les media lunas sont des petits croissants briochés, recouverts d’une couche sucrée. Très bon !

Nous partons le lendemain alors qu’un beau ciel bleu pointe le boute de son nez. C’est ainsi que nous découvrons que le fameux Fitz Roy, que nous avons essayé de voir pendant tout notre séjour ici, est en fait visible directement depuis la ville d’El Chalten !

El Chalten, Argentine

Il y a d’autres randonnées à faire, comme celle qui se rend à la Laguna Torre et offre une vue sur le mont du même nom. Ou encore la randonnée plus facile des Miradors de los Condores et las Aguilas, qui offre une vue sur la ville et les paysages alentours.
Il est aussi possible de camper à 1h30 de marche de la Laguna de los Tres. Cela permet de voir le lever de soleil sur le Fitz Roy, avec un peu de motivation le matin. Puis de partir camper vers la Laguna Torre par un chemin la reliant.
Bref, il y a plein de possibilités de randonnées par ici ! Et même si nous n’en avons vu qu’une toute petite partie, nous avons tout de même beaucoup apprécié notre passage par ici.
Nous espérons prendre notre revanche au Chili avec le célèbre parc national Torres del Paine 🤞. En attendant, nous partons le lendemain à El Calafate pour y voir, on l’espère, le fameux glacier : Perito Moreno !

Nos infos :

⚠️ Le cour de la monnaie en Argentine fluctue énormément. La conversion des prix ci-dessous sera donc potentiellement très différente du taux actuel.

🚌 Se déplacer

  • De El Chalten à El Calafate : 480ARS/pers. (19,3€).

🛏 Dormir

  • Arco Iris : 200ARS/nuit/pers. (8,7€) en dortoir de six. Ca ne paye pas de mine mais il y a beaucoup d’espace pour cuisiner et nous nous y sentions bien, surtout pour le prix !

🎒 Activités

Toutes les randonnées sont gratuites à El Chalten !