Cusco, Pérou

Cusco, la capitale Inca

Cusco est sans doute la ville la plus touristique du Pérou et pour cause, tous les sites incas importants se trouvent tout près de celle-ci.

Encore un bus de nuit qui nous amène cette fois-ci à Cusco, qui se trouve à 3 399 mètres d’altitude. Il est loin le temps de Bogota et ses 2 600 mètres, qui nous impressionnait tant. Nous arrivons un 16 décembre et comptons passer les fêtes de fin d’années ici. Cela nous laisse du temps pour visiter les alentours et c’est tant mieux car il y a de quoi faire !

Visiter Cusco

La ville de Cusco est très touristique : soyez prêts à refuser 15 fois par jours les propositions de restaurant, massages et photos avec des lamas. C’est pourtant une ville qui reste très agréable et on ne se lasse pas de s’y promener.

Les souvenirs

Les rues qui entourent la place principale regorgent de boutiques de souvenirs, où l’on trouve à peu près tout ce que l’on veut. Nous avons passé beaucoup de temps dans ces petites boutiques, car à force de voir des motifs incas partout, on finit par avoir envie d’acheter tout un tas de choses ! D’ailleurs, la meilleure rue pour acheter ses souvenirs et la « Calle Inka Roqá » (merci Amandine pour le tuyau). Les prix sont les plus justes que nous ayons vus. Notre prix de référence étant le pull aux motifs Inca que tout le monde a, annoncé à 25PEN (environ 6€).

San Blas

Le quartier que nous avons préféré est sans aucun doute San Blas. Il se compose d’un ensemble de petites ruelles charmantes. Celles-ci nous amènent dans les hauteurs de la ville, jusqu’à son petit marché beaucoup plus tranquille et moins cher que le marché principal de Cusco. Il vaut vraiment le détour, surtout pour une pause déjeuner tranquille, avec des jus de fruits gigantesques et délicieux 😋.

On peut continuer de découvrir Cusco en se perdant dans les ruelles jusqu’à la place avec l’église San Cristobal, qui offre une belle vue sur Cusco !

Le Machu Picchu

L’emblème du Pérou, l’une des sept merveilles du monde moderne… mérite un article entier juste pour lui !

Un tour dans la vallée sacrée

Nous sommes partis faire un petit tour dans la vallée sacrée en passant par Ollantaytambo, Maras et Moray ! Et tout cela mérite aussi un article !

Vinicunca, la montagne aux 7 couleurs !

Une des attractions phare aux alentours de Cusco est la « Rainbow Mountain ». C’est une montagne composée de sept couleurs différentes, grâce aux minerais qui la recouvre.
Nous réservons donc un tour en agence pour nous y rendre, car ce n’est pas la porte à côté. Le départ est prévu à 4h du matin et l’agence vient nous chercher directement à notre auberge.
Après une heure d’attente dans la fraicheur matinal, notre chauffeur qui ne s’était pas réveillé arrive avec à son bord seulement un autre « touriste ». Nous apprenons plus tard que notre compagnon de visite a demandé, lors de la réservation de ce tour, à passer par la vallée rouge. Ce qui explique le petit comité.
Nous ne savons pas à quoi nous attendre avec cette vallée rouge dont nous n’avons jamais entendu parler mais nous nous rendons vite compte que nous sommes chanceux d’être tombés dans ce groupe et cela pour plusieurs raisons :

  • Premièrement, car nous empruntons une route différente pour aller à la montagne et que nous sommes en fait les seuls à l’emprunter.
  • Deuxièmement, parce que du coup il n’y a que nous et notre guide dans la vallée et que avec ce petit groupe notre guide est au petit soin avec nous.
  • Troisièmement, et bien la vallée rouge vaut le détour !

Nous arrivons donc par une route sinueuse au bout de plusieurs heures et après avoir croisé un grand troupeau d’alpaguas, nous laissons notre voiture à côté dans un ancien village en ruines.

L’ascension par la vallée rouge

C’est parti maintenant pour une ascension qui va nous mener à 5 200m d’altitude ! Nous n’avons jamais été aussi haut et cette ascension ne s’annonce pas des plus faciles. Nous perdons vite le souffle dès qu’il faut monter. Notre guide nous aide en nous donnant des feuilles de coca et en nous faisant respirer un produit liquide dont nous ne nous rappelons plus le nom, que l’on frotte sur ses mains au préalable.
Le décor est en tout cas magnifique et l’effort que nous fournissons en vaut largement la peine !
Après quelques heures de marche, nous voyons enfin ce pour quoi nous nous démenons : la montagne aux sept couleurs ! Un dernier effort, le plus dur à vrai dire, nous permet d’arriver devant cette montagne… avec tous les autres touristes qui arrivent de l’autre côté ! Et ils sont vraiment nombreux !

La montagne et le brouillard

Malheureusement pour nous, c’est le brouillard devant la montagne et nous ne pouvons même pas monter jusqu’au point de vue (qui permet de voir la montagne avec moins de touristes) car le brouillard y est encore plus dense.
Nous nous contentons donc de la vue de cette montagne au milieu des nuages. Les couleurs ne sont pas aussi vives que nous l’espérions, à cause des conditions météorologique. Nous sommes quand même contents du spectacle qui s’offre à nous et de l’effort physique que nous avons accompli !

Nous reprenons le chemin inverse, toujours sans autres touristes et rejoignons notre voiture beaucoup plus rapidement qu’à l’aller, motivés par l’envie de mettre un terme à la pluie battante (puis la grêle), qui nous tombe dessus. C’est une longue journée, puisque nous rentrons à Cusco en début de soirée mais elle en vaut vraiment la peine !

Noël à Cusco

Le 24 décembre, un gigantesque marché occupe toute la place principale. On y trouve encore et toujours des souvenirs mais aussi des crèches de noël ou bien plein de matériel pour fabriquer soit même sa propre crèche !

Nous avons passé le réveillon dans un restaurant sur la place principale : Papillon, qui propose quelques plats français. Le menu de Noël n’était pas le meilleur du monde (surtout quand on pense à nos repas de réveillon en France 😢) et il n’est pas facile d’être si loin de sa famille en cette période. Nous avons tout de même passé un bon réveillon 😊.

Et à minuit, des feux d’artifices sont tirés dans toute la ville. C’est super impressionnant et bruyant 😊 mais très festif ! Plutôt cool de découvrir les traditions de Noël d’un autre pays.

Le nouvel an à Cusco

Pour le nouvel an, nous changeons d’auberge de jeunesse pour aller dans un « party hostel », c’est à dire une auberge de jeunesse pour faire la fête.

Pour célébrer ce jour, le jaune est à l’honneur ! Sur les marchés on peut donc acheter des fleurs jaunes, des confettis jaunes, des guirlandes jaunes, des culottes jaunes et toutes sortes de goodies jaunes… Du jaune quoi !

Nous commençons la soirée dans notre auberge avec Gladys et Tomas, un couple français que nous avons rencontré dans une autre auberge à Cusco.
Le bar de l’auberge a un concept plutôt interessant : faire le décompte dans tous les pays du monde chaque heure et offrir une tournée de shots à tout le monde. Avec le décalage horaire, le Pérou fait parti des derniers pays du monde à célébrer la nouvelle année, ça fait donc pas mal de décomptes et nous ne savons pas à quelle heure ils ont commencé cela…
Nous finissons par découvrir que notre auberge offre une des meilleure soirée à Cusco ce soir là et que des gens viennent ici juste pour passer la soirée. Et ça se comprend lorsqu’un peu avant minuit, on nous dit de venir dans la cour principale pour assister à un feu d’artifice organisé par l’auberge (oui oui rien que ça).
Au fur et à mesure de la soirée, nous sympathisons avec d’autres francophones et passons un excellent nouvel an avec tout ce petit monde !

Nos infos :

🚌 Se déplacer

  • De Cusco à Arequipa : 10h de trajet, 120PEN/pers. (31,4€).
  • De Cusco à Ollantaytambo : prendre un minibus au coin de la calle Pavitos et avenida Grau, 10PEN/pers. (2,5€).

🎒 Visiter

  • Vinicunca : 50PEN/pers. (13€), nourriture non comprise.

🛏 Dormir

  • Intipackers : 42PEN/nuit (11€) la chambre double avec petit-déjeuner.
  • Loki : 32PEN/nuit/pers. (8,3€) le lit en dortoir de 10 personnes.