Cuenca, Equateur

Du repos à Cuenca

La ville de Cuenca est un point d’accès au parc national Cajas ainsi qu’une ville où il fait bon vivre !

Nous arrivons à Cuenca en milieu de soirée, les mains dans les poches… c’est à dire que nous n’avons absolument rien réservé pour dormir le soir même. Heureusement un couple d’espagnols rencontrés lors de notre séjour à Cloud Forest pendant la Quilotoa Loop nous ont parlé du Dreamcatcher Hostel qu’ils avaient adoré. Nous nous y rendons directement en taxi depuis le terminal.Par chance, le propriétaire Pancho dispose d’une chambre double libre qui nous va parfaitement.

En arrivant ici, nous savons seulement que nous souhaitons aller voir le parc national Cajas et nous reposer encore un peu avant d’entamer la visite du Pérou qui s’annonce assez sportive.

Flâner à Cuenca

Cuenca est une ville assez agréable à vivre, nous y restons presque une semaine. De plus, nous avons beaucoup aimé notre auberge de jeunesse dont le petit-déjeuner comprend du pain maison et un jus de fruit frais ainsi qu’une cuisine super bien équipée qui nous a permis de nous faire souvent à manger… gâteau au chocolat, pain garni et pizza maison 😋.

La ville abrite le musée Pumapungo des cultures indigènes locales où nous passons quelques heures ainsi qu’un « musée » du chapeau Panama (qui est en fait Equatorien !). C’est en fait plus une boutique où sont exposées les machines qui étaient utilisées pour la fabrication des chapeaux au fil des siècles.

Comme à notre habitude, nous passons voir le marché couvert qui est toujours un bon moyen de se mêler à la vie locale. Nous y mangeons du lechón al horno, un cochon de lait entier cuit au four qui est une spécialité locale vraiment délicieuse.
Nous profitons également de la présence d’un cinéma pour aller voir « Justice League » en VO sous-titré espagnol (parce qu’on ne peut pas louper un film avec Ben Affleck, même à l’autre bout du monde d’après Céline) ! Ça nous fait vraiment du bien de retrouver les activités que nous avons l’habitude de faire chez nous.
Pour continuer dans la lancée, Pancho nous embarque passer une petite soirée en ville avec Eduardo et Amandine, un argentin et une française qui logent aussi dans notre auberge. Nous rentrons tous les quatre en fin de soirée après avoir passé un très bon moment alors que Pancho poursuit la nuit avec ses amis jusqu’au petit matin… Le Dreamcatcher Hostel c’est un super endroit et une bonne ambiance mais le propriétaire est le seul à travailler ici donc quand il fait la fête, le petit-déjeuner n’est pas le même que les autres jours 😊.

Autour de Cuenca

Parc national Cajas

La visite de ce parc est notre seule journée randonnée ici, à Cuenca. Nous prenons un bus pour y aller et même si le temps est un peu gris, nous pensons quand même bien profiter du parc pour nous remettre sur les rails du plaisir de la marche.
En arrivant, c’est la déception le parc est tout gris à l’image du ciel mais ce n’est peut-être qu’une mauvaise première impression. Au point d’information, on nous oriente sur le sentier à choisir en fonction de ce que l’on souhaite. Nous prenons une succession de deux sentiers qui offrent une vue sur quatre lagunes et qui nous permettent, au bout de 2h30 de marche, de rejoindre le « péage » de l’entrée du parc sur la route principale d’où nous pouvons arrêter un bus qui nous ramènera à Cuenca.
Rien à faire, nous ne prenons pas vraiment de plaisir à visiter ce parc que l’on trouve assez triste. Peut être que la météo n’aide pas mais nous ne sommes pas sensible au charme de la marche contrairement à toutes les personnes que nous avons rencontrées. C’est un peu déçus que nous rentrons à Cuenca mais avec le sentiment de rentrer un peu chez nous 🙂.

Marchés voisins

Nous entendons parler de certains marchés charmants dans trois petits villages aux alentours de Cuenca : Gualaceao, Chordeleg et Sigsig.
C’est un samedi, lorsqu’ils sont censés être les plus gros, que nous prenons un bus en direction de Sigsig pour découvrir le premier marché. Encore une déception, le village parait vide, le marché est vraiment petit et nous nous sentons désagréablement dévisagés lorsque nous entrons dans le marché couvert… Nous reprenons très vite le bus en direction de Chordeleg pour le deuxième marché. Et bien c’est encore une déception, nous ne trouvons pas grand chose d’intéressant au marché mais au moins la ville est assez mignonne et nous finissons par y manger un menu del día avant de rentrer à Cuenca en faisant l’impasse sur le dernier marché.

Rien n’a l’air de nous réussir aux alentours de Cuenca. Nous décidons de rester tranquillement dans la ville, où nous nous sentons vraiment bien, quelques jours de plus avant de partir pour Vilcabamba !

Nos infos :

🚌 Se déplacer

  • Vers/Depuis le parc Cajas : 1 heure de trajet, 2USD/pers./trajet (1,6€).
  • De Cuenca à Sigsig : 1,75USD/pers. (1,4€).
  • De Sigsig à Chordeleg : 0,75USD/pers. (0,6€).
  • De Chordeleg à Cuenca : 1USD/pers. (0,8€).
  • Vers Vilcabamba : Buseta EliteTour à Loja, 3h15 de trajet à cause du brouillard très épais, 12USD/pers. (9,7€). Puis collectivo à Vilcabamba, 1h30 de trajet, 1,25USD/pers. (1€).
    Ou minibus direct depuis l’auberge de jeunesse La Cigale, tous les jours à 13h30.

🎒 Visiter

    Toutes les visites sont gratuites :

  • Musée Pumapungo
  • Musée du chapeau Panama
  • Parc national Cajas

🍽 Manger

  • Mercado 10 de Augusto : Assiète de Lechon al Horno avec pomme de terre et salade, 3USD (2,4€).

🛏️ Dormir

  • Dreamcatcher hostel : 20USD/nuit (16,2€) la chambre double, salle de bain privée avec petit déjeuner (pas copieux mais très bon!).